Actualités

Les producteurs bio et les aides financières

L’agriculture biologique française est en plein essor et … pourrait être victime de son succès !

L’offre tricolore de produits sous label AB (agriculture bio) ne suffit pas à répondre à la demande croissante (+ 7,1%) d’un marché qui atteint désormais 7,5 milliards d’euros.

Pour répondre à cette demande on dénombre chaque jour une dizaine de paysans qui se convertissent à des méthodes de cultures plus respectueuse de l’environnement. Mais cette mutation s’avère longue (il faut compter trois ans pour obtenir le label AB) et onéreuse. Une enveloppe budgétaire a été prévue pour accompagner les agricultures dans cette transition.

Néanmoins selon Stéphanie Pageot, la présidente de la Fnab, « il faudrait deux fois plus d’argent pour accompagner l’agriculture biologique« . Cette insuffisance budgétaire à pour effet un retard des aides : « certains agriculteurs bio attendent leurs aides depuis 2015« .

Avec Biovor, le producteur définit librement son prix de vente puis est rémunéré directement par le consommateur. Ainsi les agriculteurs et autres producteurs bio sont payés à leur juste valeur !

Pour en savoir plus : article Le Figaro

Suivez-nous

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse